Ordo Fratrum Minorum Capuccinorum

Log in
updated 12:33 PM CEST, Jul 31, 2020

Couvent de la Garbatella

La maison de la Garbatella à Rome a une histoire particulière. Née comme villa du comte Attilio Dario Pozzi de Rome et de la comtesse Bulgarini de Sienne, elle a fini par devenir un couvent au milieu du siècle dernier. La famille Pozzi possédait toute la haute colline du Largo delle Sette Chiese, avec une courte montée qui mène à la Via Pomponia Grecina ; une colline-vignoble (la montée parallèle s’appelle d’ailleurs Via di Vigna Pozzi) dans laquelle une villa a été construite selon le projet architectural de la comtesse Lodovica Bulgarini d’Elci, épouse du comte.

On ne connait pas de détails sur les membres de la famille. On sait seulement que la jeune femme du comte est décédée en couches. Resté seul avec ses enfants, le comte a dû céder à leurs demandes constantes de tout vendre « car la villa est trop éloignée du centre ». Le comte ne le voulait pas, mais il a finalement dû abandonner, mettant en vente villa et terrain, achetés par la curie générale capucine, qui a tout acheté à un prix si avantageux que le procureur général de l’époque, frère Agathange da Langasco, délivra le 15 novembre 1949 un certificat d’affiliation à la famille, conservé à la sacristie.

Lorsque la Curie générale, qui était située Via Sicilia, a demandé aux Clarisses Capucines de la Via Piemonte de transmettre leur monastère à l’Ordre, leur garantissant qu’un nouveau leur serait construit à la « Garbatella », il fallut morceler le terrain sur lequel ont été construits les bâtiments qui flanquent Via Pomponia Grecina jusqu’à la zone où se trouvent la maison, l’église et le monastère des Clarisses. Un appartement au rez-de-chaussée a été construit en face de la maison pour accueillir les proches visitant les religieuses. Pendant quelques années, il a été mis à la disposition de la communauté de Sant’Egidio, qui a ouvert une école maternelle pour les enfants des familles pauvres du quartier.

Initialement, l’aumônier des religieuses vivait dans la maison avec un frère laïc chargé de la quête « pro Monialibus » Dans les années 70, la maison a été rénovée pour en faire la maison du magazine missionnaire Continenti (autrefois « Il Massaja ») et une maison pour les missionnaires. Plus tard, il a été choisi comme siège de la CIMPCap (frère Dino Dozzi étant président à l’époque) et plus récemment - lors de la rénovation de la curie générale - comme résidence de la postulation de l’Ordre.

Aujourd’hui, quatre frères capucins vivent dans la maison. Ils sont engagés dans l’assistance spirituelle aux moniales ; dans la célébration eucharistique et la confession des Sœurs Disciples du Divin Maître ; dans un apostolat subsidiaire : messes et confessions dans les paroisses voisines, ainsi qu’à l'hôpital CTO. Dernièrement, les demandes d’aide aux mourants n’ont pas manqué.

 

Contatto:

Convento della Garbatella
Via Pomponia Grecina, 31
00145 Roma
Italia
Tel. +39 06 5137 969
Fax. +39 06 5132 628

Dernière modification le mercredi, 25 septembre 2019 19:55
Plus dans cette catégorie : « Ministre général Lorette »