Ordo Fratrum Minorum Capuccinorum 2

Log in
updated 3:28 PM UTC, Jan 23, 2023

La formation au cœur de nos structures

Sur le thème de la formation, je voudrais vous parler de trois défis importants et de leur mise en œuvre dans nos diverses circonscriptions. À la Curie générale, nous travaillons à l’élaboration d’une commission appelée Commission de la persévérance et de la fidélité, qui vise à identifier les raisons pour lesquelles les frères quittent l’Ordre. Sans être encore au terme de ce travail, nous avons des pistes pour remédier aux départs de tant de frères : il semble urgent de renforcer les structures de formation dans chaque Circonscription, en créant des cadres solides, porteurs et capables de transmettre notre charisme.

Révision et renforcement des structures de formation

Les structures de formation constituées des frères en formation et de leurs formateurs, doivent être renforcées au niveau des compétences des formateurs, afin de fournir un accompagnement efficace, en particulier dans deux dimensions clés pour les temps que nous vivons. La première est d’ordre charismatique : nous ne sommes pas seulement des religieux, nous sommes des religieux capucins. Par conséquent, nous devons bien connaître notre spiritualité franciscaine pour en transmettre les valeurs. La deuxième dimension est d’ordre humain, en particulier dans le domaine de l'affectivité et de la psycho-sexualité, lesquels requièrent un discernement. Nous devons réorienter nos choix pour croître comme religieux, dans la liberté, et dans un amour de plus en plus universel et gratuit. Dans cette perspective, le premier objectif de la formation est d’évaluer dans la Circonscription les structures de formation en place ; et la manière dont elles sont gérées par les frères en mesure de transmettre nos valeurs charismatiques pour accompagner les jeunes vers une véritable maturité affective et psychosexuelle.

Binôme : structures-frères

L'Ordre doit pousser sa réflexion pour trouver un équilibre entre nos structures de vie et les frères. L’idée de" toujours sacrifier les frères pour maintenir les structures" reste présente dans les esprits, c'est pourquoi, grâce au Secrétariat de la Formation, nous nous efforçons de développer la "Théologie des dons". Dans le parcours d'accompagnement, les formateurs doivent aider les frères à découvrir les dons personnels que Dieu a mis dans leur cœur. En effet, les frères qui frappent aux portes de nos couvents ne doivent pas seulement maintenir des structures, mais doivent pouvoir se donner soi-même et offrir à leur tour ce qu'ils ont reçu dans la fraternité et le service pastoral. Ces dons s’expriment à travers le service sacerdotal et d'autres services variés tels que l'art, la médecine, la mission, le travail de la terre, l'aide aux pauvres, etc. C'est pourquoi nous voudrions que les Circonscriptions puissent offrir un cadre propice et s'adapter aux différents dons des frères pour qu'ils portent du fruit au profit de l'Église et du monde. Saint François nous a commandé de ne pas s’approprier nos dons mais plutôt de les donner avec joie aux autres : à la Fraternité, à la Circonscription, à l'Église et au monde. Il est important de respecter les dons que Dieu a fait à chacun des frères car ils sont sacrés. Nous devons épargner à nos frères des sacrifices inutiles et stériles pour sauver des structures qui parfois ne sont ni opportunes ni nécessaires.

Formation à la pastorale capucine

Troisièmement, le pape François dans ses enseignements des dix dernières années, notamment à travers ses deux encycliques Laudato sii et Fratelli tutti, indique à toute l'Eglise et à nous franciscains quelles devraient être nos priorités pastorales. Certes nous faisons du bien, mais dans nos priorités, nous devrions être plus sensibles aux besoins des pauvres et au souci de la terre afin de favoriser ensemble la paix dans nos pays, en promouvant des processus et des structures de justice ; ceci en travaillant ensemble, en frères et non individuellement, pour éviter toute tentation de narcissisme dans la pastorale. Efforçons-nous de travailler ensemble à la lumière de l'Évangile, pour mieux comprendre la réalité du monde et essayer de répondre aux défis actuels, en s’appuyant sur nos valeurs charismatiques. Ceci pourrait constituer une priorité au sein de nos Circonscriptions dans les questions pastorales, tout en créant des cadres de formation porteurs, riches et solides pour que notre charisme puisse réellement s'enraciner dans nos provinces.

Dernière modification le lundi, 17 octobre 2022 09:14